TERESMA à la 3e conférence internationale d’Histoire et des cultures de l’alimentation

Philippe Meyzie, maître de conférences en histoire moderne, interviendra le 1er juin dans la session 20 « Valorisations du patrimoine gastronomique – études de cas », à l’Université de Tours.

« ViValter-Teresma : enjeux des programmes de recherche interdisciplinaires sur les produits de terroir ». ViValter (La ville, espace de valorisation des produits de terroir du Moyen Âge à nos jours) et Teresma (Produits de terroir, espaces et marchés : hier et aujourd’hui) sont deux programmes de recherches interdisciplinaires et internationaux financés par la région Aquitaine. Cette communication voudrait souligner l’intérêt d’une approche croisée autour des produits de terroirs et des comparaisons avec d’autres pays (Italie, Pologne). Il s’agira aussi de montrer comment les programmes de recherches collectifs peuvent entrer en résonance avec les interrogations des acteurs actuels du monde socio-économique autour des notions de patrimoine et de valorisation des produits.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du programme de la 3e conférence organisée par l’IEHCA ici.

 

« DES HOMMES, UNE TERRE, DES PRODUITS ET DES GOÛTS »

Le vendredi 26 mai 2017, l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine organise un débat grand public en présence de Corinne Marache et Philippe Meyzie, maîtres de conférences à l’Université Bordeaux-Montaigne.

Le public est chaleureusement convié à venir assister à la rencontre qui se tiendra à 10h45, au parc des expositions, hall 3, salle 301.

Vous pouvez retrouver plus d’informations ici.

Rencontres scientifiques sur les métiers du service en salle

Le 23 juin 2017, professionnels de la restauration, enseignants et universitaires se réunissent pour réfléchir à une redéfinition du Service à la Française moderne, correspondant aux attentes de la clientèle de ce début du XXIe siècle. La rencontre aura lieu à la Maison des Sciences de l’homme d’Aquitaine et le public est chaleureusement convié à venir assister aux débats.

Vous pouvez retrouver le programme de ces rencontres en cliquant ici.

 

COLLOQUE INTERNATIONAL « Produits menacés, produits oubliés, produits disparus. Causes et mécanismes du déclin », 4-6 avril 2017.

Dans le cadre du programme de recherches TERESMA, Philippe Meyzie et Corinne Marache organisent un colloque international qui rassemblera une trentaine de chercheurs en sciences sociales ainsi que des professionnels de l’alimentation, à la Maison des Suds et à la MSHA à Bordeaux, du 4 au 6 avril prochain.

Vous pouvez retrouver le programme complet ici.

En espérant vous y retrouver nombreux.

SÉMINAIRE « LE TERROIR ET LA MARQUE : QUELS NOUVEAUX ENJEUX ? (Québec/France) »

Dans le cadre du séminaire TERESMA, Julia Csergo (Université du Québec à Montréal) interviendra le mardi 29 novembre 2016 de 17h30 à 19h00  dans la salle Jean Borde (Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine).

Professeure au département d’études urbaines et touristiques de l’Université du Québec à Montréal (UQUAM), Julia Csergo s’intéresse à l’histoire des patrimoines, de la gastronomie et de l’alimentation. En charge du dossier de classement du repas gastronomique des Français au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco en 2010, elle développe notamment ses recherches sur la notion de patrimoine alimentaire. Dans le cadre du programme de recherche TERESMA (Produits de terroir, espaces et marchés : hier et aujourd’hui), ce séminaire sera consacré aux nouveaux enjeux entre terroir et marque à travers une approche comparative entre Québec et France. Il sera aussi l’occasion pour J. Csergo de nous présenter les réflexions issues de son dernier essai intitulé La gastronomie est-elle une marchandise culturelle comme les autres ? (éditions Menu Fretin)

affiche_teresma02-1

Journée d’études « Banquets et présents honorifiques »

Le 7 juin 2016 aura lieu aux Archives de Bordeaux Métropole la journée d’étude « Banquets et présents honorifiques. Des archives à découvrir et à exploiter pour l’histoire de l’alimentation« . Cette journée est organisée par Philippe Meyzie, et se déroulera de 8h45 à 17h45, Parvis des Archives, 33100 Bordeaux.

L’affiche du colloque est disponible en cliquant ici.

Capture d’écran 2016-05-31 à 12.02.39

Le programme complet est disponible en cliquant ici.

Produits laitiers, territoires et marchés

Journée d’étude le 1er avril 2016 (9h00 – 17h30)

« Produits laitiers, territoires et marchés »

Université Bordeaux Montaigne – MSHA – Salle Jean Borde

Rencontres franco-italiennes

Dans le cadre du programme TERESMA (Produits de terroir, espaces et marchés hier et aujourd’hui) et des collaborations franco-italiennes mises en œuvre depuis plusieurs années entre Parme, Milan, Tours et Bordeaux autour de l’histoire des produits alimentaires, cette journée d’études vise à permettre la rencontre et les discussions scientifiques entre chercheurs italiens et français autour des produits laitiers, de leur histoire et de leur géographie. Elle a aussi pour objectif de renforcer les liens entre la recherche, les institutions locales et les acteurs économiques.

Il s’agira donc de présenter des réflexions scientifiques sur l’histoire de ces produits (lait, beurre, fromages), leur liens aux territoires concernés et la manière dont ils s’inscrivent dans les circuits commerciaux à l’échelle locale, nationale ou internationale. Les communications présentées s’intéresseront aussi bien à la production, à la transformation, à la commercialisation qu’à la réputation des produits laitiers dans le temps long et en différents lieux. Cette journée devrait permettre d’élargir les horizons de la recherche et les problématiques en croisant les terrains d’étude et les approches les plus récentes menées en Italie et en France.

Cette journée donnera également lieu à une table ronde réunissant des acteurs économiques de différentes régions (Emilie-Romagne, Lombardie, Aquitaine) autour du rôle des sciences humaines dans la compréhension et le développement des marchés des produits laitiers aujourd’hui.

> Télécharger le programme provisoire ici.

Logo Teresma latéral

Teresma

Le carnet s’intéresse à l’histoire des produits du terroir, à leur lieu de production et de circulation, dans l’histoire longue. Depuis une vingtaine d’années, les produits des terroirs ont suscité l’intérêt croissant des sciences humaines et sociales (sociologie, ethnologie, géographie, économie, histoire…). Dans la tradition initiée depuis le XIXe siècle par Paul Vidal de La Blache, la géographie a depuis longtemps évoqué ces productions locales comme autant d’éléments constitutifs de l’identité du territoire français et de sa diversité. Les analyses les plus récentes dans cette discipline ont cependant conduit à mettre aussi en avant l’importance des marchés dans la mode des produits de terroirs. Le dynamisme actuel de ce domaine de recherche émergent reflète la place prise par ces produits dans les consommations et le discours médiatique. De nombreuses études se sont intéressées à leur histoire, à leurs modes de production, de fabrication et de valorisation, ou bien encore à leur place dans les cuisines régionales. Toutefois, ce rôle central de l’espace dans le succès de ces produits n’a pas été encore interrogé dans la longue durée. Loin d’être une création du XXIe siècle, ni même du XXe siècle, avec la mise en place légale des appellations d’origine contrôlée, la valeur ajoutée procurée aux produits alimentaires par leur lien à un territoire apparaît au moins dès le Moyen Âge. Teresma est donc un projet de recherche pluridisciplinaire, international et diachronique pour essayer de mieux comprendre comment ces produits dits de terroir permettent à des espaces locaux, parfois isolés et sans potentiel apparent, de s’insérer dans des espaces et des marchés au niveau régional, national voire international. Les réflexions initiées par ce projet de recherche visent à fournir des outils d’analyse et des ressources patrimoniales aux acteurs des filières agro-alimentaires et aux décideurs locaux afin de développer l’articulation entre héritage et développement économique. Dans les filières de qualité, la localisation et l’ancrage historique des produits sont des outils d’innovation et de promotion sur les marchés, dont l’Aquitaine notamment peut tirer avantage. Ce projet scientifique vise à analyser en détail les relations complexes que les produits des terroirs entretiennent avec les différents espaces, du local de la production jusqu’à l’international du commerce du XVIe siècle à nos jours.

Produits des terroirs, espaces et marchés, hier et aujourd'hui